Les entrepreneurs : ces autres héros de la crise que nous vivons

Les entrepreneurs : ces autres héros de la crise que nous vivons

Ils s’appellent Decathlon, Valeo, Safran, Renault… et, face au coronavirus, comme de nombreuses entreprises, elles ont adapté leurs modèles de production pour répondre à la crise. Revenons sur ces entreprises qui ont su innover en un temps record pour sauver des vies.

Et si confinement rimait avec créativité ?

En pleine crise sanitaire, chaque entreprise a dû rapidement trouver des solutions pour faire face aux difficultés pratiques qu’impose le confinement. Nous avons les adaptations qu’impliquent l’interdiction de circuler : mise en place du télétravail, et des visioconférences… Et ce sans oublier une importante baisse d’activité et son lot de difficultés, tant au niveau de la motivation des collaborateurs qui peut s’éroder au fur et à mesure que le confinement s’allonge, qu’au niveau de la préservation du contact avec les clients et les fournisseurs, mais aussi au niveau des difficultés financières attendues…

Dans ces circonstances, les entreprises font ainsi preuve de beaucoup de créativité et de volonté pour contribuer à la lutte contre la propagation du coronavirus. Aussi, Le Slip Français fabrique des masques, LVMH produit des gels hydro alcooliques et Decathlon réalise des respirateurs artificiels. D’ailleurs, ce dernier exemple n’a pas manqué de faire beaucoup de bruit. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce sont, en effet, bien des masques de plongées repensés qui sauvent aujourd’hui la vie de nombreux malades. Adapté avec des imprimantes 3D, chacun de ces masques a pu rendre service à de nombreux hôpitaux dont le personnel a particulièrement apprécié le geste.

Une dévotion totale

Et dans cette dynamique, de nombreux industriels ont fait le choix de mettre à disposition leurs brevets… quand bien ils n’en percevront pas des fruits. Certains artistes proposent des concerts, des illustrations ou d’autres contenus… mais n’en percevront pas les droits d’auteurs. Tant de générosité et de mobilisation qui peuvent donner aussi lieu à des comportements irresponsables et parfois à des détournements ou même des contrefaçons de masques et de médicament, de droits d’auteur… contre lesquels nous ne sommes pas toujours à l’abri.

L’actualité nous le montre, même dans ces explosions de générosité, que nous faisons malgré tout face à une tout autre forme d’explosion : celle du marché noir,  des contrefaçons, par exemple, de masques FFP2, celle de la reproduction illicite par des imprimantes 3D. Une bien triste actualité quand on sait que le produit original n’a que pour unique volonté de sauver des vies.

Protégez vos créations et vos innovations… en toutes circonstances !

Vous l’aurez compris, même en temps de crise, connaître tous les rouages qui vont permettre de se protéger est essentiel… encore plus dans une période où nous essayons de sauver le plus de vies possibles. Il est en effet inenvisageable de laisser passer toute action illicite en cette période mêlée d’incertitudes où même le bon respect de la propriété intellectuelle doit dominer.

Ne restez pas seuls et n’hésitez plus à vous faire accompagner !

Anne Desmousseaux