Marc Broydé cabinet Alatis

Marc BROYDÉ

Avocat, mandataire agréé près l’Office européen des brevets

Après plusieurs années consacrées à la recherche laboratoires en France et en Allemagne, Marc BROYDÉ débute sa carrière en Propriété Intellectuelle comme Examinateur à l’Office Européen des Brevets (OEB) en Allemagne, dans une division d’examen et d’opposition dédiée à l’industrie automobile Pendant près de 10 ans, il y traite plus d’une cinquantaine d’affaires tranchées en procédure orale. Il rejoint l’industrie en 1997, au sein du service de Propriété Intellectuelle de Schneider Electric où il gère le portefeuille des droits relatifs à la distribution électrique basse tension de puissance, moyenne et haute tension, en liaison directe avec les services de R&D. Il pilote plusieurs contentieux judiciaires, notamment en Chine, en Europe et aux Etats-Unis, et des audits de propriété industrielle lors d’acquisitions stratégiques pour le groupe.

Cette riche expérience nourrit sa pratique ultérieure lorsqu’il rejoint en 2002 la profession libérale, initialement dans un cabinet américain à Londres, puis dans des fonctions dirigeantes en France.

Marc BROYDÉ est l’un des initiateurs du réseau pluri-professionnel pan-européen devenu ALATIS et exerce au sein de la structure ALTA ALATIS PATENT, AARPI du réseau.

Il accompagne une clientèle diversifiée incluant des multinationales, des ETI, des PME et des start-ups, notamment dans les transport ferroviaire et routier, les dispositifs médicaux, l‘emballage, l’électrotechnique et la domotique, et intervient de façon privilégiée en brevets et modèles, pour des questions touchant l‘acquisition des droits (stratégies de protection, analyses de brevetabilité, rédaction de demandes de brevets, suivi des procédures…), les partenariats d’entreprises (négociations et contrats de licence, de recherche, de co-développement…), le contentieux en demande et en défense (oppositions, contrefaçon, validité, inventions de salariés), et l‘accompagnement de la fonction propriété intellectuelle des entreprises (procédures internes de veille, de détection et déclaration d’invention, rémunération des inventeurs salariés).

PARTAGER

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+