Pratiques anticoncurrentielles : Les particuliers peuvent désormais alerter la Commission européenne

Drapeau Union européenne

Un nouvel outil permet aux particuliers d’alerter plus facilement la Commission européenne en cas d’ententes secrètes et d’autres infractions aux règles de la concurrence tout en garantissant leur anonymat.

La Commission européenne a lancé un nouvel outil qui permet aux particuliers d’alerter de façon anonyme la Commission en cas d’ententes secrètes et d’autres infractions aux règles de la concurrence.

Ce nouvel outil :

  • permet non seulement aux particuliers de fournir des renseignements, mais leur donne aussi la possibilité de demander à la Commission de répondre à leurs messages ;
  • permet à la Commission européenne de demander des éclaircissements et des détails ;
  • garantit l’anonymat des personnes grâce à des communications cryptées et au recours à un prestataire de services extérieur ;
  • entend améliorer la précision et la fiabilité des renseignements reçus pour permettre à la Commission d’ouvrir une enquête.

PARTAGER

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+
L’un des pionniers du skateboard contre la légende Tony Hawk ou comment la propriété intellectuelle s’invite dans le domaine du skateboard
L’appropriation culturelle et la propriété intellectuelle dans le monde de la mode
Le scandale des « Satan Shoes »
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *